Des artisans, MERCREDI, tu seras friand. -Dieulefit : Art et humanisme !-

Les lieux sont comme les hommes, il est intéressant d’entrée en relation avec eux en tenant compte de leur passé et de leur histoire. Je vous invite à découvrir la charmante ville de Dieulefit en gardant en mémoire un peu de son passé.

La poterie à Dieulefit ne date pas d’hier !

Elle a toujours été intimement liée à l’histoire de la ville, des fours et des poteries de l’époque gallo-romaine ont été mise à jour ainsi qu’un dépotoir de potier gallo-romain ! (Vous pouvez découvrir des pièces au musée archéologique de Nyons.). Ce qui explique cette activité, est la présence, non loin, de carrières d’ocre et de terre favorisant au fil des années l’installation d’une communauté de potiers. C’est au début du XXème siècle que Dieulefit connaît son apogée, plus de 90 ateliers rivalisent de créativité et de couleurs. Aujourd’hui l’activité de création s’est étendue à d’autres disciplines (sculpture, peinture) pour donner à Dieulefit un véritable caractère de ville d’artiste.
Jardinière poterie 02
Même le blason de la ville traduit l’importance des métiers d’art dans ce lieu : « Le blason de Dieulefit est composé de quatre quarts et fut adopté en 1946. Les premier et dernier quarts font référence aux insignes de la famille des Vesc, qui a cofondé la cité. Le deuxième et le troisième sont les deux symboles de l’artisanat local : le pot pour la poterie, la navette pour la filature. »

Les créateurs locaux sont très attachés à leur savoir-faire et ont crée une marque « Dieulefit Original » ayant pour objectif de certifier l’origine de la fabrication, de protéger les pièces et de promouvoir la qualité du travail qui repose sur des techniques ancestrales comme le présente par exemple l’atelier « T comme terre »Poterie Drôme

Poterie Drôme 02

Et ce nom, d’où vient-il ce nom ?

Deux explications ressortent : La première est liée aux envahisseurs arabes qui auraient crié ALLABA (Alla=Dieu et Ba=Faire) de satisfaction en découvrant le village.

La deuxième explique que sur un prieuré non loin de la ville est inscrit Deu lo fes…

En tout cas la ville porte très bien son nom puisqu’elle a été un lieu de refuge pour de nombreux juifs, des peintres, des poètes et des artistes durant la seconde guerre mondiale.

 

Voici une adresses utiles pour votre séjour à Dieulefit.

 

Fanny

 

 

Sources Web:

Mairie de Dieulefit

Maison de la céramique

Maison de la Terre



Les commentaires sont fermés.